Comment les Tangkas ont changés ma vie

J’ai le plaisir d’accueillir et de vous présenter Florence du blog j’aime mon couple. Elle offre une belle vision sur les relations de couple et des conseils judicieux. Mais aujourd’hui elle intervient sur ce blog pour nous faire part de son expérience avec le dessin de Tangkas. Merci Florence de nous faire partager ces moments intimes de ta vie pour mieux nous faire comprendre cet art traditionnel.

 

Comment les Tangkas et le bouddhisme ont transformés ma vie ?

Aujourd’hui, je vais vous révéler comment les Tangkas et la philosophie bouddhiste ont transformé ma vie alors que je n’étais encore qu’une adolescente déprimée et un peu paumée.

Et je vais également vous expliquer comment cela peut impacter positivement votre vie et en quoi mon expérience peut vous être utile.
Mais tout d’abord laissez-moi me présenter :

Je suis Florence Lambert du blog jaime-mon-couple.com qui vous aide à créer de l’harmonie dans vos relations amoureuses, mais j’ai aussi une identité secrète, que je dois vous livrer :


​Recevez votre ​1er cours gratuit


​8 ÉTAPES POUR DESSINER UN BOUDDHA

​Le guide pas à pas pour réaliser votre 1er Tangka

Je suis Yeshe Palmo disciple de Lama Guendum Rimpotché dont j’ai reçu la transmission, soit l’autorisation de transmettre la parole de bouddha et donc ses enseignements.
En d’autres termes, je suis ce que l’on appelle en tibétain une Neljorma (Neljorpa pour un homme), ce terme désigne les pratiquantes laïques non ordonnées, et se traduit par : celle qui demeure en la nature de l’esprit.

J’ai donc une vie de couple et de famille bien remplie, un travail et un quotidien à gérer comme tout le monde. En ce sens, ma vie n’a donc rien d’exceptionnel.

Quoique tout le monde ne soit pas confronté aux mêmes expériences que moi.

J’ai été confronté très jeune au handicap de mon petit frère autiste, et à l’indisponibilité de mes parents face aux difficultés quotidiennes. J’ai dû donc me construire souvent seule et dans un environnement parfois pénible.

Et pourtant si les évènements de ma vie ressemblent parfois à une véritable tourmente, ma vie intérieure reste globalement calme.

Comme vous pouvez vous en douter, la méditation a un impact fortement positif sur la façon dont nous nous sentons. Elle aide a prendre du recul par rapport au flot constant de nos pensées. Pour en savoir plus sur nos pensées, vous pouvez lire l’article suivant :
les secrets de nos pensées méditez
Les bénéfices de la méditation sont nombreux et mon intention n’est pas de les citer tous ici.

La méditation est donc d’une grande aide quotidienne car elle favorise le bien être, le calme mental et un meilleur équilibre émotionnel. Elle demande tout de même un grand entraînement voir des mois ou des années de pratiques, si on veut obtenir un résultat en cas de choc ou grosse perturbation émotionnelle.

La méditation devient efficace et bénéfique quand elle est pratiquée régulièrement. Mieux vaut en faire une fois par jour 5 minutes qu’une séance de 2 heures une fois par semaine ou par mois.

Si vous avez déjà testé la méditation, vous est-il déjà arrivé, tout comme moi, d’avoir besoin de méditer, mais d’être tellement pollué intérieurement par vos pensées et vos émotions qu’il est impossible d’y parvenir ?

Ma solution, quand je me suis retrouvée dans cette situation a été d’utiliser l’art des Tangkas.

Pourquoi ?

Je me suis servie d’un mécanisme simple lié au fonctionnement de notre cerveau.

L’action mécanique :

Quand notre attention est fixée sur la réalisation de quelque chose, nos pensées se focalisent naturellement sur ce que nous sommes en train de faire. Il est plus facile de retrouver le calme et la sérénité, en dessinant un Tangka qu’en tentant de méditer alors que l’on est submergé par nos pensées.
Il est important quand l’état émotionnel est fort de se centrer sur des actions positives.

Pourquoi ?

Les émotions vous donnent de l’énergie pour agir. Si vous restez focalisé sur vos problèmes :

1. Vous êtes perturbé par vos émotions.

2. Vous n’avez plus aucun recul et objectivité, vous prenez le risque de prendre de mauvaise décision et de les regretter ensuite. Dans la grande majorité des cas vous allez aggraver la situation.
Vos émotions vont vous pousser à agir maintenant, si vous êtes perturbé, vos actions seront soit confuses soit inappropriées. Les conséquences peuvent être lourdes voir désastreuses.

3. Si vous ne faites rien de l’énergie amené par vos émotions, elle va se retourner contre vous et vous nuire, bon nombre de maladies viennent de là.

Si vous avez de l’énergie vous devez l’utiliser de façon créatrice et constructive ! Elle est là pour çà !

La meilleure façon de vous en servir est de vous recentrer et prendre du recul. Avoir l’esprit clair est source d’ouverture et de compréhension.
Quand on écoute son cœur et non son mental, on a moins de chance de se tromper.
Vous prendrez de meilleures décisions et vous passerez à l’action dans les meilleures conditions.

C’est pourquoi dessiner un Tangka est une excellente solution pour maîtriser son mental et reprendre en main les situations difficiles et délicates.
Vous serez assuré ainsi d’agir au mieux de vos possibilités du moment. D’autant plus si vous avez un objectif.

Bien choisir son Tangka :

Chaque divinité, en la dessinant, va vous permettre d’harmoniser vos énergies avec celle qu’elle porte, par exemple : le Boddhisattva Tchenrézig ou Avalokitésvara représente l’Amour infini, l’ouverture d’esprit et de conscience, la compassion.

Concrètement, je l’ai utilisé pour me libérer de mes sentiments d’injustice et d’impuissance nés de ma situation familiale.

Je souffrais quotidiennement du handicap de mon frère. Le voir dans cet état me brisait le cœur. Parfois, ses comportements étaient très difficiles à gérer et à vivre : comme crier toute la nuit, sans que l’on puisse l’apaiser, empêchant tout le monde de dormir dans la maison.

Je souffrais du regard que les autres portaient sur lui, sur moi et notre famille. Qu’est ce que j’ai pu entendre comme moqueries et autres absurdités !

Je souffrais du manque de disponibilité de mes parents.

Je souffrais de mes différences avec mes camarades, car vivre cette expérience créée un gros décalage de maturité, une compréhension et une vision du monde différentes.

Je souffrais de cette injustice profonde. J’avais un tas de questions sans réponses qui ne faisaient qu’entretenir mon malaise, ma déprime et ma nervosité.

A douze ans, il n’est pas si simple de gérer ses émotions. Heureusement c’est l’époque ou j’ai rencontré mon maître bouddhiste. J’ai appris a méditer et surtout j’ai pris mes premiers cours de Tangkas et suivi mes premiers enseignements.
Rapidement, j’ai obtenu plus de calme intérieur et un sens à ma vie.

Prendre la responsabilité de ce qui m’arrivait m’a aidé a accepter ma situation, me libérer de mes sentiments d’injustice et d’impuissance, d’apprendre à voir le meilleur pour moi dans chaque situation et a retrouver ma joie de vivre.

D’ailleurs voici ce que dit le Dalaï Lama à ce propos:
« Tant que vous pensez que tout est de la faute des autres, vous souffrez.
Quand vous réalisez que tout prend naissance en vous, vous pouvez alors cheminer vers la joie et la paix. »

Dans les moments difficiles, je dessinais un Tangkas et cela me permettait de me centrer et de m’apaiser, de me ressourcer surtout quand il y avait trop de bruit et de chasser mes idées noires.

Je crois vraiment que le Tangka de Tchenrézig m’a ouvert un regard nouveau sur le monde, et m’a permis d’accéder à la bienveillance et à la compassion envers les personnes moqueuses ou désagréables.

Certainement pour moi, il a été le plus efficace et heureusement pour vous, tout le monde peut le dessiner, même sans être bouddhiste.

Dessin de Tangka par Florence
Mon dessin de Tchenrézig.

Le choix est important car il va avoir un effet sur votre état de conscience, vos attitudes et agir sur votre perception de la réalité.

Par exemple, si vous êtes une personne qui a tendance à la procrastination, dessiner et peindre une Tara Verte va vous donner l’énergie d’agir et lever vos blocages internes. Elle représente, entre autre, le pouvoir d’action des Bouddhas, et donc les énergies en relation à votre pouvoir d’action.

L’intention :

Les Tangkas peuvent être réalisés avec une intention et pour résoudre de multiples situations. D’ailleurs traditionnellement, elles ont toujours été employé ainsi. Pour en savoir plus :
soyez incollable sur les tangkas en 20 points

Personnellement, j’avais de très mauvaises relations avec mon père. On ne se voyait plus et on ne se parlait plus. Si par exemple, je ne l’appelais pas pour prendre de ses nouvelles, de très longs mois pouvaient s’écouler sans qu’il ne prenne des miennes. Au fond de moi, je nourrissais de la colère. J’entretenais aussi un lourd contentieux contre lui mettant en cause le vécu de mon enfance, la façon dont il s’occupait de mon frère ou pour ce qu’il avait fait vivre à ma mère ou a moi. Mon état émotionnel était tel que quand je le voyais, j’en étais perturbée pendant plusieurs jours.

J’ai donc pris la décision de régler ce problème en réalisant un Tangka pour lui.

Pendant sa réalisation, j’ai beaucoup réfléchi à notre relation. J’ai appris beaucoup sur moi, sur mes réactions. J’ai vraiment senti que les choses se dénouaient à l’intérieur de moi. Tout le temps où je dessinais, je restais centré sur la résolution de notre relation conflictuelle.
Je n’avais plus aucune nouvelle de mon père depuis plus d’un an .

J’ai fini le Tangka un samedi soir, je m’en rappelle encore car ce qui c’est passé ensuite m’a sidéré.

Le lendemain, dans l’après midi, mon père m’a appelé au téléphone. Nous avons eu une longue discussion. Il m’a présenté des excuses pour les choses qui m’avaient blessé. C’était très surprenant parce que je n’avais jamais vu mon père s’excuser. J’ai pu lui pardonner et me pardonner. Depuis, nous avons de très bonnes relations et je l’apprécie vraiment.

Bien sûr, par la suite je lui ai offert le Tangka.

Je pense que ce bout de mon histoire personnelle, vous aidera a mieux comprendre la force et le soutien que peuvent apporter les Tangkas dans votre vie.

L’idéal quand on réalise un Tangka est d’avoir un but précis et une intention claire.

Les résultats :

1. Votre mental sera apaisé tout comme si vous aviez fait une pratique méditative, en ce sens les bienfaits sont les même que la méditation.

2. Les Tangkas sont des œuvres artistiques magnifiques. Vous pourrez être fier de votre création.

3. Les techniques utilisés pour dessiner un Tangka vous forme sans que vous vous en rendiez compte. Vos compétences artistiques vont se développer notamment en dessin.
C’est vraiment l’une des meilleures manière d’apprendre a dessiner facilement et même si vous vous sentez nul en dessin, vous obtiendrez de bons résultats.

4. Achever un Tangka apprend la patience et donne confiance en soi.

5. Vous pouvez réaliser un Tangka pour aider une personne, ou dénouer une relation conflictuelle.

6. Créer votre propre support de méditation, si vous êtes bouddhiste, il va vous aider dans vos visualisations (vous pouvez aller voir cet article à ce sujet: créez votre support de méditation). Vous verrez cela va grandement en améliorer la qualité, car vous aurez en mémoire le dessin que vous en avez fait.

Cette liste est non exhaustive.

 

Un dernier point :

Les Tangkas constituent une excellente activité originale à réaliser en couple ou en famille. L’expérience n’en sera que meilleure. Vous pourrez vous aider mutuellement dans vos réalisations, car nous n’éprouvons pas tous les mêmes difficultés en dessin.

Je vous rappelle l’importance pour un couple, une famille d’avoir des activités en commun qui vous rapprochent et créent une expérience positive et des souvenirs agréables. Vous pourrez même décorer votre maison.

Mes enfants ont adorés les séances de dessin de Tangkas à la maison. Ils ont tous obtenus de bons résultats, car la façon dont on dessine un Tangka permet à tous d’y parvenir, même si l’on est pas doué !

Voici ce qu’un de mes enfants à dessiner à l’âge de 10 ans:

Tête de Boddhisatva par Loann, 10 ans

Voici ce qu’un de mes compagnons a réalisé, alors qu’il n’avait pas dessiné depuis son adolescence :

Tara Blanche Eric

Allez foncez ! Faites l’essai ! Je suis certaine que vous ne le regretterez pas !

Vous pouvez découvrir Florence également sur sa page facebook.

Vous pouvez aussi découvrir ma page facebook.

Vous aussi pouvez partager vos expériences, vos impressions ou vos réflexions  sur les Tangkas en commentaires 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

​Recevez votre ​1er cours de Tangka gratuit

%d blogueurs aiment cette page :