DjenDo

15 posts

Vous vous dites certainement: « dessiner un Tangka? Et pourquoi faire? Pourquoi dessiner un Tangka alors que je pourrais faire un chat, ou une belle fleur, ou carrément aller mater un film ou sortir le chien…  » Oui, vous avez raison. Pourquoi un dessiner un Tangka au lieu d’aller faire autre chose? Et bien tout simplement parce que les Tangkas peuvent vous apporter bien plus que dessiner un chat et vous vous sentirez beaucoup mieux pour aller faire autre chose. Vous avez tous entendus parlé (ou même testé) des bienfaits du dessin de mandala? Et bien réaliser un Tangka est aussi […]

Vous en avez marre de passer pour un idiot ou une idiote parce que quand vous dessinez un cheval, ça ressemble à une vache croisée avec un chien? Même votre enfant rigole de votre dessin de chat? Vous êtes un débutant/e en dessin et vous ne savez pas par où commencer? Et bien je vais vous expliquer comment épater votre entourage en faisant des dessins époustouflants. Et pour cela, vous allez pouvoir télécharger mon guide offert spécialement conçu pour les débutants. Même si vous n’êtes pas débutant, ce guide peut vous intéresser car il présente une autre technique de dessin.

  J’étais entrain de faire des recherches sur le prochain artiste que j’allais vous présenter lorsque j’ai eu une idée: est-ce que l’art tibétain inspire des artistes qui ne sont pas tibétains ou bouddhistes. Et la réponse est oui! Et c’est vraiment intéressant. Donc je vous ai dégoté quelques artistes dont le travail s’inspire fortement de l’art tibétain traditionnel.

Étant donné que Tashi Norbu exposait à Pau jusqu’au 6 septembre grâce à l’association APACT à Pau avant de partir à la Biennale de Venise, j’ai pensé que c’était l’occasion de faire un article sur cet artiste. Dommage que je n’ai pas eu l’information à temps car j’aurai rêvé d’aller voir cette expo. Enfin, ce n’est pas grave, d’autres occasions se présenteront, du moins je l’espère.

Toujours dans la saga Guilde Artistique Gedun Choephel, on découvre aujourd’hui Ang Sang. Ang Sang est né en 1962 à Lhassa. Diplômé de l’Université du Tibet en 1988, il remporte la même année son premier prix pour son travail «Lamb» à la Tibetan Contemporary Art Exhibition de Pékin, et il en remportera encore plusieurs autres. Il a également suivi une formation de peinture de tangkas traditionnels.

Allez, on continue notre série sur la Guilde Artistique Gedun Choephel avec Tsering Norbu ou Nortse. Ce dernier est né à Lhassa en 1963. Il a étudié dans plusieurs écoles comme l’Université du Tibet Lhassa, l’Académie Centrale des Arts de Beijing ou encore les Académies d’art de Guangzhou et Tainjing.

Allez, on continue notre saga Guilde Artistique Gedun Choephel avec un autre artiste et membre fondateur: Tsewang Tashi.

Dans un précédent article, je vous ai présenté la Guilde Artistique Gedun Choephel. Aujourd’hui, je vous présente Gade, l’un des artistes et des membres fondateurs de cette guilde.

Et bien honnêtement, moi, j’ai du mal ! Je me suis aperçu que j’étais un peu perdu dans toutes ces histoires entre le Tibet et la Chine alors j’imagine que certains d’entre vous aussi. Et puis en plus, ces évènements ont eu et ont encore une grande influence sur l’art tibétain. Donc je vais essayer d’éclaircir rapidement tout ce bazar pour mieux comprendre où en est le Tibet.

Si l’art traditionnel tibétain est très peu connu en France, l’art contemporain l’est encore moins. Et pourtant c’est un art qui se démène pour percer à travers le monde et qui mérite une reconnaissance.

Le 2 juillet, commence le festival de l’ensoleillement de Bouddha. Cette fête se célèbre du 14ème au 16ème jour du cinquième mois du calendrier tibétain.Elle consiste à exposer trois immenses Tangkas en soie de 1000 m2 chacun.

« Les Tormas qui veut dire « dispersion » en Tibétain sont des sculptures de gâteau servant d’offrandes lors de rituels et disposées sur les autels lors de cérémonies. » Elles sont fabriquées à base de farine d’orge grillée mélangée avec de l’eau puis décorées de beurre teinté de colorants naturels.

Festival Saga Dawa

Cet article ne traite pas  vraiment de culture artistique mais le festival Saga Dawa est tellement important dans la culture tibétaine qu’il est difficile de ne pas en parler, d’autant plus qu’il a eu lieu il y a seulement quelques jours.